15 avril 2021

Cirrhose : que peut-on faire ?

La cirrhose est une maladie contre laquelle aucun traitement efficace n’a été trouvé à ce jour. Seule la greffe de foie est la seule solution qui semble marcher. N’y a-t-il donc rien à faire ? La première chose qu’un malade doit faire, c’est l’abstinence totale en cas de cirrhose dite alcoolique.

Au coeur de la cirrhose

Si la cirrhose est liée à un syndrome métabolique, cela veut dire que le sujet doit commencer par perdre du poids puis de s’efforcer de faire baisser son taux de lipides dans le sang, de contrôler de près son diabète et de suivre un traitement adapté. Dans le cas d’une hépatite virale, il n’y a que les traitements antiviraux qui doivent être administrés d’urgence. Selon la Haute Autorité de Santé, pour éviter ou atténuer les complications de la maladie, il faut mettre à jour ses vaccinations, notamment pour les hépatites A et B, la pneumocoque et la grippe, puis, veiller de près à son hygiène, en particulier, l’hygiène buccodentaire.

Changer de mode de vie

Dès lors que la cause de la cirrhose a été identifiée, il est crucial de cesser toute addiction qui en est liée. Ce peut vouloir dire un sevrage total et complet pour un alcoolique, et pour toute personne atteinte de cirrhose d’ailleurs, également cesser de fumer, car le tabac est un facteur aggravant. Il est aussi très important de cesser de consommer des médicaments ou des drogues qui peuvent affaiblir encore plus le foie. Tout médicament métabolisé par le foie est à abolir, et pour les connaître, il faut demander conseil à son médecin traitant ou à un pharmacien. De toute manière, une personne atteinte de cirrhose doit bénéficier d’un accompagnement global, car il est vital qu’elle change de mode de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *